Le

Théâtre

Peut-être Nadia

Un spectacle, en mêlant intime et politique, tricote des liens nerveux et pertinents entre l’individu et le collectif, la petite et la grande histoire, la voltige ordonnée d’un corps et la valse chaotique des sociétés.

Jeux Olympiques, Montréal, 1976. Nadia Comaneci, 14 ans, est la première gymnaste à obtenir la note de 10. Son corps, livré en Mondovision, ne lui appartient plus. Comment vieillir après être devenu le symbole de la perfection ? Cette biographie fictive abroge le réel et le temps. C’est bien plus que du sport. La légende de Nadia raconte la fin d'un siècle où l'on a cru que le corps des femmes se libérerait, où l'on n'aurait jamais cru que le bloc de l'Est puisse se libérer, où l'on n'a pas voulu voir à quel point le libéralisme s'était libéré.

Localisation & contact