Le

Théâtre

Le Souffleur

Compagnie Dell’Edulis

 

Texte : Emmanuel Vacca

Mise en scène et interprétation : Paolo Crocco

Collaboration artistique : Fabio Marra

Création lumières : Luc Dégassart

Musiques : Claudio Del Vecchio

Décors : Claude Pierson

Costumes : Pauline Zurini, Bernadette Tisseau

Régie plateau : Alberto Taranto

Production : Pony production

 

Une servante éclaire un plateau chargé en costumes et autres accessoires. Rien ne bouge, ni à cour ni à jardin. Une grande malle au centre se met à gigoter, dévoilant, diantre, un homme à l’intérieur. C’est Ildebrando Biribò, souffleur de théâtre. Lui qui a consacré sa vie à son métier se voit congédié à la première de Cyrano et meurt à la fin de la représentation à laquelle il a tout de même assisté. Il revient alors parmi les vivants, « les cœurs battants » interpréter une page de sa vie , libre du temps, d’exprimer ce qu’il veut, comme il veut.

 

Point de drames ici mais de la passion, de la fantaisie, de la comédie dans ce qu’elle a de plus noble. On nous narre les valeurs merveilleuses de ce métier aujourd’hui disparu : dévotion, écoute, pureté de l’acte exercé sans demande de retour. On nous parle d’Amour, de Théâtre, de Vie.

 

Paolo Crocco excelle dans un jeu aussi joyeux que nostalgique, aussi bouleversant que rayonnant. Touchant, parfois maladroit, ou encore malicieux, il capte notre attention avec grâce et humanité. L’ensemble scénographique donne à ce spectacle une beauté douce, profonde, enthousiasmante.

 

Sensibilité et poésie pour ce spectacle qui touche et fait mouche.

 

Que dit la Presse :

« Paolo Crocco incarne ce personnage avec beaucoup de conviction et d’humilité. » La Provence

« Une parenthèse enchantée, moment de ravissement. » L’info tout court

« Un texte magnifique restitué en fusion totale par un comédien habité. » Spectatif

 

A partir de 8 ans

Localisation & contact